Aller Simple EP [2012]

by Aller simple

supported by
subscribers:
/
  • Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

     €5 EUR  or more

     

1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.

about

(Nehr)Je tiens à remercier ceux sans qui ce projet n’aurait jamais pu naitre ni même germer à un moment donné dans nos têtes.
Merci Kronos, Dj Cross-Y, Rize et Nuam, pour votre talent, votre confiance, votre patience, votre réactivité,votre hospitalité et j’arrête là car sinon il faudrait un livret entier. Bref, vous êtes de belles personnes et nous n’aurions pas pu rêver meilleurs partenaires pour réaliser ce disque.
Merci également à Faye, Loraine Cotting, Body, Oniric, Marie Charlotte Jahn.
Merci également au Graphiste, Photographe et réalisateur de talent Gustav’ pour sa fibre sociale et ses participations régulières
à nos aventures musicales :)
Je finirais cette série de remerciements par mon pote TIS. MERCI, nous avons enfin réussi à transformer notre «vingtaine» (et même plus) et ce de la plus belle façon. Merci pour ton talent, ton caractère de merde, les tickets restau’ de ta maman, les soirées O2C et les concerts sans textes («C’est jean Baptiste le plus important»).
Je dédie cet album tout particulièrement à Ella, Axel et Mel, Mily et ses parents, Angelo Fernandez, son frère et ses parents, Oscar et Katikat, Virginie (Merci d’être là) Clémence, Romane, Thomas, Elise, Pierre et Johannes, Grégory Lowinsky, Dimitri Roger, Matthieu Lesénéchal, Xavier Belrose et mes amis chers que j’aime (et qui ne me tiennent pas rigueur de mes disparitions fréquentes) ainsi que toute la Suisse et le monde entier.




(Tis) En premier, je remercie le ciel ou le destin (ou quoi que ce soit) d'être encore en vie, en ce 2 novembre 2012.
Ensuite, un gigantesque remerciement à Nuam, Dj Cross-Y, Kronos et Rize (l'équivalent suisse de la Dream team '92 ou de l'Agence tout risque) pour leur patience, leur compréhension, et leur travail plus que sérieux sur cet album. C'est un putain de plaisir que de vous connaître, et encore plus de faire de la musique avec vous. Cet album est le vôtre!
Enorme remerciement également à Loraine Cotting, Faye, Body, Oniric, Marie-Charlotte Jahn et Gustav Images pour leur contribution sur ce projet.
Enfin, remerciement tout particulier à mon partenaire de crime Nehr pour les lyrix, les pizzas, les conversations téléphoniques au taf, les réductions de fin d'année, la bonne humeur, la mauvaise foi, et tout le reste. On l'a sorti cet album finalement, on peux passer à autre chose et devenir (enfin) des jeunes cadres dynamiques ha ha!!!
Une dédicace à la population suisse, Ivana, Marco, Deklin, Gambi, Richie, Willy Sunshine, Mens Sana, Feelin Music, Metastasis, Nostra, Alex Almonte (désolé pour ton 16), Oni, Epik, Luthor, Tweek, Tiger Lily, Zeitoun, Trip'in et tous ceux que j'ai oublié...
Un big up international aux vrais amis et à tous ceux qui me/nous soutiennent.

Cet album est dédié à Ella, Axel, Oscar et Bianca (et leur parents).
One.

credits

released 02 November 2012

Enregistré au LXR Home Studio (chez Nehr quoi!)
Mixé par DJ Cross-Y et Rize

tags

license

all rights reserved

feeds

feeds for this album, this artist
Track Name: 02-Aller simple [Prod Nuam]
(Tis) Je n’ sais jamais où la musique m’amène, mais je la suis quand même quand elle m’appelle, car elle apaise ma haine, et qu’elle rabaisse ma peine, je la suis presque à perdre haleine, je m’suis ouvert au rap, et à travers son bon vieux boom bap, j’ai découvert Harlem, j’ai découvert l’âme même des quartiers où les frères s’malmènent, et traversé l’Amérique au point d’ croire que sa zik est la mienne, j’ai fait le tour du globe sans bouger, voyage immobile comme 20syl, j’ai passé toute mon adolescence bouche bée, les oreilles bouchées par le casque, pleinement touché par le jazz, et d’autres musiques que beaucoup séparent de base, pourtant la plupart d’entre elles nous poussent tous à voir le large, nous incitent à faire l’ voyage, à travers l’espace, à travers le temps, j’ai laissé d’la place sur mes platines à l’Afrique, aux Antilles, et à l’Amérique Latine, pour changer de disque comme l’Enigmatic, j’ai fait le tour du monde en 33 tours, pas en 80 jours dramatiques, tu vois qu’ c’est bien plus pratique, non ?

peu importe où la musique t’invite, elle t’offre un aller simple
peu importe le continent qu’ t’habites, tu pourras voir les cinq
peu importe les pays qu’ tu visites, dans tous les cas, reste humble
TIS, aller simple, NEHR, aller simple (X2)

(Nehr) Loin des terres idylliques qui attisent les convoitises, ici où ne se livre « promise » que dans les livres, l’exil n’existe que sur les pistes de disques ou i-pods, distant quand la zik m’enivre, j’ai pris le temps, dix ans,d’apprendre les classiques, du hip hop au classique, assis dans le bus ou ligne de rer à risque, j’ai eu ce frisson, visions d’ailleurs sur les titres, bailleur sur la vitre, j’ai cédé à l’invit’, aux heures de pointe, plané sur la ville, pris d’assaut bien des files d’attentes hostiles, mais toujours ivre, musique me guide, me mène et me délivre quand je suis vide, bien plus qu’un billet, universelle, partout où elle va, j’y vais, et si j’ai le blues, pas de flouze, sans elle, j’finirais dans la loose, usé par l’usine, musique me sauve de la routine, m’emmène barouder, survoler le monde en roue libre, musique mon exil, ma raison, mon île, ma passion, mon seul passeport pour changer d’horizon

REFRAIN

(Tis)Un air de samba m’amène au Brésil, un semblant d’ reggae m’amène dans les îles, le zouk, la salsa, le merengue en dessinent également les contours, par amour du voyage en décibels, je laisse la musique décider d’ la cité où je réside…
(Nehr) J’ai mis le cap vers le Cap Vert avec (Cesaria) Evora, vu le soleil en hiver avec (Henry) Salvador, et Rokia (Traoré) m’a ramené à la terre mère, j’ai volé dans les airs, vogué sur les mers, rêvé sur un air de rumba
(Tis) J’ai quelques tracks électroniques en tête, mais pas de tektonik ou (hard) tech, mec, on pourra quand même s’entendre, peu importe ta discothèque, j’ai pas de vice contre elle, aucuns textes qui la visent, ou qui la disent contraire au principe que la zik vers d’autres pistes entraînent…
(Nehr) J’ai quelques tracks qu’on pourrait qualifier d’abstract en tête, j’aime les parenthèses en fait, mais ma base, c’est kick et basse en tête, et j’bats en retraite quand j’entend le bruit de la ville une fois venue la fin d’un set, j’aime les voyages immobiles en fait

REFRAIN
Track Name: 03-Le temps s'arrête [Prod DJ Cross-Y]
(Tis) C’est comme si le temps s’arrêtait net, quand je rêve d’arts et de lettres, je rêve comme tout élève de pouvoir égaler mes maîtres, je rêve d’autre part, et d’y être, et si je l’ pouvais, on partirait direct, dans cet endroit dont on reparlais hier, au soir, comme si le temps s’arrêtait juste le temps d’une prière, pas pour longtemps, mais assez pour laisser la pendule inerte, je pars, loin des plages horaires, des pages d’agendas trop claires , et des calendriers qui ne sont finalement que des cages en verre, le temps s’ fige sur un sourire ou des bras ouverts, ou des souvenirs de tes 14 piges, intensément riches, qui affichent de moments superbes, même si on s’en fiche, c’est vrai qu’ souvent, on s’entiche de tout c’ que ces instants suggèrent, tu redescends sur terre, moi, le plus fréquemment, j’ triche car j’ai jamais vraiment su perdre, ou su faire quand commence une guerre, maintenant, le temps s’ fige quand je rédige et lance une verse, ou quand j’ dirige mes pensées vers ceux que j’aime,et je veux qu’ils s’en souviennent..

Le temps s’arrête quand je pense à ceux qu’ j’aime
Le temps s’arrête quand, détendu, mes yeux se ferment
Le temps s’arrête en écoutant ce jam
Le temps s’arrête quand, dans mes rêves, je plonge zen (x2)

(Nehr) L’amour et les amis qui te poussent, les douces après-midi, les pelouses de Paris quand il souffle un vent de douceur, quand il se couche, le soleil qui se marie, épouse nos rêves de mille et une nuits, les courtes flâneries au détour d’un mouv’, à l’improviste, un tour de cadran où tu retrouves les courbes lisses de chérie serrée sous les couvs, douce et complice te pousse à te poser, couvé par ta louve, dopé, éclopé par une foule de réalité fourbe, mais doté d’échappatoires, de moult façons d’écarter la routine, de la laisser pour compte, de côté, ôter l’côté gâté, dégoter la beauté des choses, débaucher dans la prose, ta dose de rêve, y goûter, je pose pour m’échapper, rap pour me dépasser, ose pauses prolongées, explorer les causes de mon ennui des choses et autres programmées, gavé, j’gratte grave des pavés, brave le pavé tête dans les nuages, j’ai largué les amarres, lâché l’épave de ma vie terne grave réglée, heureux quand le temps d’un 16, je pars rêver

REFRAIN
Track Name: 04-Autour de nous ft Loraine Cotting [Prod Kronos]
(Tis) Je vois la beauté du monde à travers le blond d’une lune ronde, ou à travers le mélange d’univers comme monsieur Drummond, à travers l’écume de la mer, la pluie déformée d’une onde, à travers les choses simples et claires, et pas les procédures longues
(Nehr) Moi le monde, j’le vois sombre, je n’éponge que la misère et j’ai honte d’être un pion qui, à l’ombre, rêve mais n’agit que pour son compte, un dégonflé qui n’affronte que ses démons et qui pompe, en fait, un complice dans le fond
(Tis/Nehr) Je vois le bien, le mal, autour de nous, c’est bien normal, au cœur d’un tout paradoxal, on tient debout, et on s’installe, même si c’est flou (x2)

(Loraine) Maybe i’ve been made what i am from all the mistakes i’ve made but i ain’t afraid to be alone to create a better world around us (x2)

(Tis) J’vois la beauté du monde par le soleil, après une bonne nuit de sommeil, ou par des fines gouttes de pluie qui tombent, et bercent mon oreille, j’vois le monde d’une manière très personnelle, même si le son raye, le disque est bon, ceux qui disent que non, vos discussions sont vaines, j’écoute à fond
(Nehr) A voir la peine sur les visages et la haine comme seul héritage quand les clivages la paix, ce mirage, cette fable au faible tirage qu’on appelle à perdre haleine sur tous les rivages, dans ma tête, défilent les pires images
(Tis) Moi aussi, je vois des choses tristes, et pas très roses si j’ose dire, et j’vais pas te répondre que je pète les plombs, j’suis plutôt genre peace et passe l’éponge sur les histoires à l’issue morbide, efface les noms, les casses, les bombes sont mis sur orbite, les bracelets tombent
(Nehr) Mec, si seulement j’ pouvais uniquement m’ concentrer sur mon cas, facilement zapper les autres, ma vie serait douce, mais j’ai des doutes quand à l’avenir de l’homme, si chacun, égoïstement, reste dans son coin, ignorant son prochain naïvement
(Tis/Nehr) Je vois le bien, le mal, autour de nous, c’est bien normal, au cœur d’un tout paradoxal, on tient debout, et on s’installe, même si c’est flou (x2)

REFRAIN LORAINE (X2)

(Tis)J’ vois des choses multiples, des shows stupides, des causes utiles, des chrysanthèmes, des roses, des grosses tulipes, du bien, du mal, qui nous composent, et nous imposent du tri, mais ne voir qu’un côté de la clôture n’est qu’imposture vile (c’est pas bon)
(Nehr) Moi j’ vois des choses horribles, mais aussi des beaux horizons, si je m’oblige à déclamer les pires oraisons, c’est que ma raison tilte, évite les passions à la vision grise, mais aussi beaucoup de couleurs vives existent, et donnent au tableau l’équilibre
(Tis/Nehr) Je vois le bien, le mal, autour de nous, c’est bien normal, au cœur d’un tout paradoxal, on tient debout, et on s’installe, même si c’est flou (x2)

REFRAIN LORAINE (X2)
Track Name: 05-Vitamine [Prod Rize]
(Tis) Moi j’ai besoin d’air pur plutôt que d’ weed, et que le mercure remonte vite, un peu de recul pour faire le vide, une heure de plus que j’en profites pour voir les plus belles rues de la ville, pas du tout besoin d’alcool, de ma voiture, où j’ouvre la vitre, s’échappe des milliers d’albums, des mélodies de mon album, rien besoin d’autre, pas besoin de dope, pas besoin de coke ou de dose hardcore, de me proposer ta drogue, ma vitamine, c’est vivre libre en accord avec mes principes, et les personnes que j’apprécie d’abord, ma créatine, c’est d’être créatif et actif encore, mon amphétamine, c’est de manier la mine quand ce riff m’emporte, pas besoin de piqûre, d’être épicurien, rien ne rend plus fort que mener une vie pure, d’être une figure bien saine sous toutes ses formes, pas d’extazy d’ barrettes, de cigarettes, de spliffs, canettes, de speed, bien qu’on t’incite à l’ faire pour quitter l’atmosphère de suite, mais deux mc’s, gars nets, qui t’ ciblent avec leur style gâchette facile, et leur musique à fête, quasi parfaite, à mille facettes pour dire simplement que…

la seule vitamine, c’est vivre libre, évidemment
(loin des strasses et des paillettes, loin des frasques des starlettes)
la seule vitamine, c’est vivre libre, évidemment
(loin des masques et du paraître, loin des masses qu’on dit pas nets) x2

(Nehr) Je vis ma vie éminemment libre, évidemment ivre de milles plaisirs, j’ai mis l’accent sur l’art, il illumine les pires moments, lyricalement je livre mes états d’âmes, en tire au pire l’écoute attentive des pairs, ma fibre inventive donne à ma vie l’accent d’un film haletant, type road movie, j’ai pile le temps d’un titre pour partager tout ce qui me remplit, des livres aux milles pages, véritables héritages qui me délivrent, ces mirages qui m’emportent quand dans ma vie les virages se négocient mal, puis il y a tant de plaisir à prendre, à tendre a main, les choses simples sont souvent les plus intenses, les plus improbables sont pour moi les plus haletantes, je n’ai besoin que de syllabes, de scènes de vies et puis de la musique pour retranscrire le climat avec style, ma vitamine, la rime, la mine ravie, je la dilapide à tout va, ma petite amie, famille, amis, ils m’irradient, la vie est douce quand ils sont tous autour de moi, je n’ai besoin que de courage, d’encouragements de l‘entourage, pour moi le reste n’est que foutage.

REFRAIN
Track Name: 07-Nature Inhumaine [Prod DJ Cross-Y]
Quand on me montre la dure loi de la jungle, forcément, j’ai envie d’aller contre nature, c’est dingue (x2)

Finalement, y a peut être pas d’explications logiques ou psychologiques pour les viols ou les pulsions les plus folles, faut plus qu’on cogite, réfléchir comme à l’école, les faits divers nécrologiques reflètent le climat de l’époque, le crime profite à n’importe qui, mais n’inquiète pas les hommes, c’est peut être dans leur nature d’assurer le désordre, sans l’assumer, s'accuser les uns les autres, juste pour s’ rassurer, cette race humaine irrationnelle me désole, à déraciner les saules, à continuer de déraisonner, miner la plupart des sols, grimper au plus haut des sommets, terminer la sale besogne, tuer l’innocence présumée, emprisonner un Nelson (Mandela), présenter un tel résumé fait qu’aujourd’hui, j’ me questionne sur l’Homme et son âme décimée, ça paraît presque inné, cette sale destinée en somme est dessinée depuis qu’Eve a décidé de croquer la pomme, ou à désirer la prendre, crois-tu ainsi que les nouveaux nés finissent aussi par l’apprendre qu’ils n’ont plus rien à espérer

Crois-tu que… l’âme humaine est naturellement inhumaine ?
Crois-tu que… la loi du Talion sera toujours élue reine ?
Crois-tu que …Dieu commet des erreurs, et on est l’une d’elles ?
Dans ce cas, tu peux… n’avoir confiance en personne, même en toi même
(X2)

Moi, je ne crois pas en l’homme quand il est aveuglé par Dieu et j’aime mon prochain comme personne, qu’il soit athée ou qu’il soit pieux mais être humaniste en somme, c’est accepter l’époque, les pires idées, les dogmes, la folie destructrice qui nous emporte et si sans doute ma foi restera sans borne, je ne peux pas faire semblant et croire que la vie est belle, j’te jure à voir chaque soir l’état du monde, les tombes qui fleurissent sous les bombes, innombrables, sont les fautes qui nous incombent, l’histoire nous plombe et la colombe s’est faite la belle, les charognards abondent, alors, j’ai beau te raconter ma vie, radoter sur mes rêves, l’espoir m’a quitté, seul avec mes peines dépité, ignorant, j’ai visé le ciel, mais c’est sous terre que se fera l’équité, liquidé par le vice, à quoi bon se faire des idées, l’homme n’est bon qu’à briser ce qu’il érige, s’autodétruire et rire de ses erreurs, déguiser ses aigreurs, s’ il mérite d’exister, a t-il seulement réfléchi à l’avenir, continuellement fait preuve d’amour et d’humilité ? J’en ai des doutes, désolé.

REFRAIN (X2)
Track Name: 08-Be with U ft Faye [Prod Rize]
(Tis) Quand t’as quitté le taf, et que t’as terminé d’affronter le trafic, avant de finir comme une vieille épave, montres nous comme tu montes à fond la zik, comment tu braves les épreuves de la vie ou comment tu navigues sur le parvis, parmi les larves et esclaves de la ville, (montres nous) comment tu vannes, ou bien comment tu taquines, comment tu blagues, comment tu dragues un tas de gars ou un tas de filles, montres nous seulement comment tu vas, j’ai besoin de personnes positives, ou pour l’être, des personnes qui s’activent, mais j’en retrouve pas, tu sais, c’est pas le kiff, quand on étale un tas de beefs, quand on est mal, quand on détaille tout ce qu’il y a de plus maladif, et qu’autour de soi, y a pas de dif(férence), c’est bon, moi je suis d’humeur sympa, mais en vrai plutôt régulièrement plaintif, cette fois ci, ça va, car la rythmique est plein de riffs, et Faye y pousse la voix dans un but non lucratif, limite gratuit, donc pourquoi pas y poser aussi ma griffe, attends, tu parles de quoi ? d’un temps que les moins de vingt ans connaissent, celui qui est magnifique à vivre, quand on arrive à se la couler douce au bord de la rive, à rester cool et smooth malgré le trouble entre les anniv, quand on ravive la flamme, et trouve l’ivresse dont certaines lois privent, c’est Nehr et T.I.S qui, de Paname, te la retranscrivent avec classe….
avec Faye et avec Rize…just do it, just relax…profites de la vie un max…. et laisses couler le son(x2)

(Nehr)Tu as le moral en baisse, tu cales, l'ambition gigantesque, mais mis à mal par tes défaites, tu cries , râles , faut que tu encaisses, aigri ton graal te tient en laisse, tapis dans l'ombre, sa quête t'a mise en pièces, le fruit de dix ans peut être, d'études, de taf, de stress en fait, en bref, pas à la fête, tu baisses les bras, le moral dans les chaussettes, c'est pas le grand soir, en plus autour de toi, tout le monde déprime, personne te donne de l'espoir, classique, coup de "calgon" tu paniques et autour de toi rien de magique, tes potes sont statiques, se bercent /d'illusions mais même plus ne réagissent, toi tu batailles pendant qu'ils baillent, pendant qu'ils braillent, tu t'actives, mais à vrai dire tu préfèrerais les voir sortir de leurs spirales, élargir leurs champs de vision, arrêter de jouer les martyres, ça nous faciliterait la tâche de voir participer les proches, les voir moins dépités, c'est ONE ONE ONE pour que, passé l'été mec, tu lâches la passivité, DEUX , pour que tu restes ambitieux, continues à viser mieux, TROIS, pour que tu gardes la foi et restes droit, mais surtout crois en toi, car si ce n'est pas toi, personne le fera, QUATRE,/pour tu captes l'énergie des tiens et que tu te battes, surtout pour qu'ils gardent le bon cap.

(Faye) I wanna be with you to change my point of view, say i'd rather chill with you, I wanna be with you to change my point of view, say i'd rather be with you

Gettin on the train after a long day of work, looking out the window hoping to catch the last rays of the sun, waisting so much energy just to pay the bills, I want to live but most of the time I just survive so I go chill with my friends and reach out to them, and turn the music up, and then my mind just off, the sweet melody comes to my ears.


REFRAIN FAYE (X2)
Track Name: 10-Deep space [Prod DJ Cross-Y]
(Tis) Maintenant imagine la colombe de la paix être un aigle agile, plutôt qu’un volatile inutile éternellement fragile, imagine le nombre de disparition tragique divisé par le nombre de trafics, imagine le monde… beaucoup plus magique comme à travers les yeux d’un môme sans tous les mots familiers classiques, famine et aumône, imagine la suite, donnes des images à la zik, multiplie les tirages d’où t’iras, le mirage sera sweet, imagine l’air pur, et puis l’herbe et la verdure, des esprits plein d’ouverture, une toute nouvelle envergure, une vraie nature pour l’homme, guidé par la vertu, une rêverie sur commande au fil des mesures commence, écoute bien l’instru, car elle ne m’inspire qu’une romance, ou une aventure qu’on lance dans les plus belles circonstances, écoute bien l’instru, car elle ne m’inspire qu’une confiance à briser les murs qu’on pense d’une résistance ardue

Grâce à ce beat, j’ai pu aller loin, j’ai été dans le deep space, et j’ai pris des milliards de témoins, les étoiles qui se dispersent (x2)

(Nehr) Le temps d’un titre, vite, éclipse triste réalité, lévite peace, dévie le spleen,quitte le, fais le vide, splitte et file speed, évite le pessimisme, glisse le long des pistes étoilées, vise le ciel bleu dégagé, fixe le monde à tes pieds s’offre, hérite en risque le lâcher prise et piste tes utopies, n’hésite pas lance les, pense les fantaisistes, avance détendu, liste tes envies, lance les grandes, existe, tout comme l’améthyste, redeviens pur, renais naïf, ébahi comme au premier jour, ébloui, sourd à toute problématique, mécanique pathétique d’un monde adulte plein de traumatismes, décroche la lune, ébauche l’esquisse d’un monde idéaliste, même si irréaliste, autorise toi le temps d’un titre à décider, dessine l’intrigue, dépasse les métriques étriquées, décrispe les règles écrites, ici, rien n’est figé, dissipe les doutes qui à ton coeur s’agrippent, t’attristent, laisse les, rejoins la dimension poétique.

REFRAIN